Reconnaître son féminin : passage vers demain


La femme est l’avenir de l’homme, dit le poète. Oui, c’est très vrai et nous en voyons les prémices, mais nous croyons aussi que l’avenir sera un, ou ne sera pas. On oppose souvent Masculin et Féminin, comme on oppose le jour et la nuit, le dedans et le dehors, le ciel et la terre. En faisant cela, nous enfermons, nous caricaturons ce qu’ils représentent.

Ce Masculin et ce Féminin sont parfois assimilés à une différence de corps physique, un homme et une femme. Ou bien à un conditionnement issu de générations passées, l’homme dominateur et la femme soumise, voir rabaissée ou avilie.

Pour nous, le Masculin et le Féminin, ce sont des énergies de nature différente, de polarité différente. On ne peut parler du féminin sans parler du masculin. Ce sont des forces créatrices qui engendrent la Vie. Elles sont toutes deux présentes en chacun de nous. Reconnaissons-les, honorons-les, exprimons-les, faisons-les s’épanouir pour être un, heureux et entier, lumineux et en paix.

L’énergie féminine

L’énergie féminine c’est la force féminine créatrice divine. Elle porte la lumière, l’amour, la compassion, la sensibilité, l’écoute, l’empathie, la douceur, l’intelligence émotionnelle, la sensualité, la recherche de l’harmonie, la créativité, la capacité à prendre soin et à s’occuper des autres. Elle a un pouvoir guérisseur, un pouvoir de transformation.

Toutes les personnes possèdent cette énergie, dans des proportions différentes. Mais tout le monde ne la reconnait pas, et on l’a souvent opprimée. Mais qu’est-ce cette énergie sans l’énergie masculine ?

L’énergie masculine

L’énergie masculine permet d’ancrer cette énergie féminine dans la matière. C’est l’énergie masculine créatrice divine. Elle porte la responsabilité, la force, l'action, le pouvoir de concentration, la paternité, l'autorité, la protection.

L’énergie masculine mal utilisée et mal canalisée peut conduire à l’abus d’autorité, la domination, le manque de respect, l’égoïsme. En conscience, cette énergie masculine permet d’utiliser sa force pour aider et pour protéger, d’accepter sa vulnérabilité, d’être soi, d’exprimer ses émotions et ses sentiments sans peur, et de ne pas exister que par son statut ou ses possessions.

Cette énergie bien utilisée a la capacité de changer le monde. Et en lien avec l’énergie féminine sacrée, elle permet d’évoluer ensemble pour sans cesse devenir meilleur.

Le couple intérieur

La re-connaissance de notre féminin et de notre masculin sacrés nous permet de trouver l'équilibre en nous. Et cet équilibre dans notre couple intérieur nous amène à réaliser qui nous sommes vraiment, alignés avec notre divine présence « Je suis ».

Dans le tantra, le masculin et le féminin sacrés sont souvent représentés sous la forme du couple sacré formé par le Dieu Shiva (le principe masculin) et la Déesse Shakti (le principe féminin) qui permettent ensemble de libérer l'énergie tantrique de la Kundalini. Les dimensions masculine et féminine représentent alors des forces énergétiques complémentaires, et c'est l’union de ces deux polarités qui permet d'atteindre l’extase et le « sacré ». Le sacré, c’est le sentiment de participer à la grande danse de l'existence, d'être en connexion intime et aimante avec tout ce qui vit.


Dans le Tao, le symbole bien connu du Tai Ji représente les deux principes issus du souffle originel Qi à l'œuvre dans toutes choses. Le Yin, en noir, évoque le principe féminin, la lune, l’eau, l'obscurité, la fraîcheur, la réceptivité, etc. et le Yang quant à lui (laissant apparaître le fond blanc), représente le principe masculin, le soleil, la luminosité, la chaleur, l'élan, etc. Ce symbole exprime bien la dynamique de ces deux principes, l'unité dans la dualité. Ces deux concepts sont liés, se succèdent mutuellement et l'un existe grâce à l'autre. Dans toute chose il y a du Yin et du Yang, car c'est l'interaction de ces deux forces qui crée le mouvement, l'énergie.


De même, dans notre couple intérieur, le féminin et le masculin interagissent pour ne faire qu’un. L’unité ne veut pas dire fusion. Il n’y a pas prédominance ou pré-existence de l’un ou de l’autre. Il y a re-connaissance de l’un et de l’autre, la reconnaissance de leurs dimensions divines et sacrées, de leur rencontre dans cette énergie vitale qui nous anime.

Renier ou minimiser l’une de ces polarités revient à se renier soi-même, ce qui engendre conflit, mal-être, maladie. Au contraire, la prise de conscience et la guérison de notre féminin et de notre masculin nous emmènent dans la profondeur de notre Soi, entraînent un alignement par rapport à la Source, une libération de nos souffrances, et nous apportent une énergie d’amour et de lumière pour nous et tout ce qui nous entoure.

Les relations amoureuses

Le couple, ou même toutes nos relations avec une femme ou un homme, ne sont que des révélateurs pour nous montrer comment nous aimons et nous respectons notre féminin et notre masculin intérieurs. En résonance avec nos blessures, nous réagissons avec automatisme à certaines circonstances. Colère, peur, tristesse, jalousie, frustration, contrôle…, nos blessures nous emmènent à l’extérieur de notre essence. En ignorant notre blessure, nous avons des difficultés à être dans un amour vrai. Notre féminin est souvent blessé ou refoulé. Il est souvent victime jusqu’à ce qu’il soit reconnu dans sa blessure par le masculin. A ce moment-là, nous pouvons accueillir l’amour de la Source et transformer notre souffrance en énergie vitale.

Le tantra comme chemin vers l’union

Nous nous coupons souvent de nos ressentis. Le tantra nous amène au cœur de nous-mêmes pour ressentir nos énergies, guérir nos blessures, par la conscience du moment présent, par la présence à ce qui est. Etre un avec ce qui est là. C’est la voie de l’union avec le Tout dans toutes ses dimensions. C’est ouvrir son cœur et son corps, s’ouvrir à l’autre, et activer l’union.

C’est la rencontre de l’énergie de l’homme et de la femme qui se rejoignent dans le cœur. La magie de la rencontre, c’est d’explorer cette énergie et de la faire circuler entre les deux êtres divins.

L’énergie de l’univers

En comprenant et en accueillant nos différences, nous pouvons les intégrer. En acceptant et guérissant le féminin et le masculin existant chez toutes les femmes, et le masculin et le féminin existant chez tous les hommes, nous accédons à notre unité. Ainsi notre harmonie intérieure apportera l’harmonie dans le couple, dans notre société, sur notre terre et dans notre univers. Pour changer le futur, nous devons changer le présent. Et sans attendre les guerres ou les maladies pour se libérer des blocages qui peuvent nous entraver, nous devons nous libérer de nos attitudes de compétition, de contrôle, issues de notre passé patriarcal pour prendre en compte l’attitude d’ouverture, d’entraide, d’altruisme de notre féminin sacré. Et ainsi réconciliés, nous pourrons célébrer l’alliance du masculin et du féminin sacrés en nous, autour de nous et sur notre belle terre-mère.

"Dans leur centre profond, les hommes et les femmes sont UN, mais leurs expressions sont très différentes. Les différences ne doivent pas être détruites, mais il faut voir l'unité qui se cache en elles. Le monde est beau à cause de cette unité et de l'harmonie dans la diversité." Osho

Exercice puissant pour écouter ce que notre Féminin et notre Masculin ont à nous dire.

Prendre 2 coussins et les poser devant soi. Choisir lequel représente le féminin et lequel représente le masculin.

S’asseoir sur le coussin féminin et demander à son féminin qu’est-ce qu’il a envie d’exprimer au coussin masculin. Se connecter à son cœur et laisser venir tout ce qui vient.

Quand tout a été exprimé, s’asseoir sur le coussin qui représente le masculin et lui demander ce qu’il a à exprimer au féminin.

Sachant que les 2 coussins représentent notre féminin et notre masculin intérieurs, cet exercice permet de découvrir des ressentis restés dans l’ombre, des désirs inconnus de l’un ou l’autre, de prendre conscience des blocages qui empêchent notre féminin ou notre masculin de prendre sa place.


Par Catherine Mottet et Denis Maugain

1 vue